• Présentation des ludothèques

    Posted on 22 mai 2013 by Patricia in Non classé, Projet de ludothèque.

    LA LUDOTHEQUE, UN ESPACE D’EXPRESSION ET D’INTERPRETATION

     

    Dans le jardin de la ludothèque, on peut jouer avec des amis.

    La ludothèque est un pôle de ressources ludiques géré par des ludothécaires. C’est un espace dédié aux jeux et aux jouets où se pratiquent  le jeu sur place en offrant une large palette de propositions de mises en jeu et de prêts de jeux et de jouets.

    La philosophie de la ludothèque est autour de la liberté de choix, du partage, de l’échange, de la découverte…en JOUANT avant tout POUR LE PLAISIR !

    On peut y proposer également de la médiation culturelle par le jeu, des expositions, des animations, des spectacles…. Sa structuration autour du jeu (pour jouer)  lui permet d’accueillir du public de tous les âges. Ainsi, elle participe à l’épanouissement et à l’éducation de l’individu quel que soit son statut : bébé, enfant, ado, adulte, sénior, mais aussi personnes valides ou non valides et/ou issues de cultures et de milieux sociaux différents, parents, ou encore professionnels utilisant le jeu dans leurs activités…

    Espace de découverte, lieu de détente et de divertissement, la ludothèque implantée dans une commune, un quartier ou en coeur de ville favorise les échanges intergénérationnels et interculturels, créateurs de lien social.

    La réflexion autour de la mise en jeu est très importante, car c’est ce qui va permettre à chacun de trouver sa place, selon ses désirs et ses attentes.

    L’axe principal de la ludothèque est donc bien de favoriser le JEU sous toutes ses formes pour en faire des espaces relationnels.

    Grâce aux propositions de jeux multiples, la ludothèque facilite la socialisation. Outil d’apprentissage et de transmission des savoirs, par l’expérimentation, elle offre  ainsi un lieu de découverte et d’enrichissement grâce au jeu.

    La ludothèque a pour fonction de promouvoir le jeu comme objet de notre culture. Pour reprendre le concept de Nathalie Roucous, elle a pour vocation de «donner à jouer». Véritable lieu d’expression et d’interprétation, espace libre où chacun peut s’adonner à l’activité de son choix, elle permet notamment aux enfants d’accéder à leur autonomie. Organisée dans une logique de développement durable grâce au partage des biens, la ludothèque participe également à la conservation du patrimoine en favorisant la transmission et l’enrichissement de la culture ludique.

    Par sa spécificité, la ludothèque est  un espace public capable de répondre aux besoins des populations (de l’enfant, à l’adulte sénior). Une ludothèque  est donc un véritable atout pour une ville, une commune, un quartier, une communauté d’agglomération, un département…

    Elles se développent sous différentes formes :

    • Les ludothèques indépendantes,
    • Les ludothèques associées,
    • Les ludothèques intégrées,
    • Les ludothèques itinérantes,
    • Les ludothèques éphémères…

    Il ne faut pas confondre, les placards de jeux, les espaces de jeux et les ludothèques (comme il ne faut pas confondre sa bibliothèque de salon, le service documentation d’une école, une bibliothèque de quartier et une médiathèque…). Chaque entité peut avoir une fonction différente, néanmoins les unes peuvent-être complémentaires des autres.

    enfant empilant des formes en bois

    Afin qu’elle trouve sa place ou qu’elles trouvent leur place dans la cité, il convient de reconnaître les ludothèques comme des équipements à part entière et de leur donner les moyens suffisants pour assurer leur fonctionnement, comme les bibliothèques,  les écoles d’arts ou les écoles de musiques ou n’importe quel autre équipement culturel. Une ludothèque trouvera sa crédibilité grâce au soutien des élus locaux et aussi (et surtout) en bénéficiant de moyens pour développer son offre de service. Beaucoup de villes se lancent dans la construction de bâtiments pour abriter leur ludothèque. C’est nouveau pour ce secteur culturel.

    Une ludothèque peut aussi s’envisager dans des espaces plus atypiques comme par exemple un Relais hôtel ou un ancienne grange transformée en milieu rural ouverte au grand public…ou encore une auberge….etc voir les liens des sites :

     

    EVOLUTION HISTORIQUE DES LUDOTHEQUES

    A la ludothèque, c’est bien on peut jouer ensemble

    La première ludothèque voit le jour en 1934 à Los Angeles. En Europe, c’est le Danemark qui montre la voie en 1959, suivi de près par la Suède en 1963.

    En France, l’Association culturelle bourguignonne de Dijon prend l’initiative de créer une ludothèque en 1967.

    Peu à peu, les ludothèques se développent et le mouvement se structure.

    En 1979, la France compte 80 ludothèques. A cette période, je travaillais à la Ludothèque de Poitiers qui avait 2 entités, l’une Avenue Kennedy et l’autre dans une école de sourds muets, avenue de la Libération. C’est l’année où l’Association des Ludothèques Françaises est née.

    A ce jour, L’ A.L.F : Association des Ludothèques Françaises, dont le siège est à Paris, dénombre 1200 ludothèques. 57% des ludothèques sont développées dans le milieu associatif par exemple sur des initiatives de jeunes parents ou de collectifs avec les micro-projets dans des quartiers ou le développement de structures itinérantes en milieu rural. Des ludothèques associatives plus importantes se développent parfois en Ville avec des projets proches ou complémentaires des programmes politiques, l’activité peut aussi se développer au sein de maison des jeux, de maisons de quartiers, de collèges, d’hôpitaux, d’écoles spécialisées… Il est à noter par ailleurs, que 40% d’entre-elles sont publiques, c’est une tendance qui se développent largement. Ce chiffre est en nette progression depuis plusieurs années. Les villes intègrent de plus en plus ces équipements dans leur programme politique, peut-être grâce aux formations de ludothécaires (Cholet, Bordeaux, Lyon, Paris). De plus en plus de professionnels formés intègrent ou développent des ludothèques. 3% des ludothèques se développent dans le secteur privé.

    17 Associations Régionales animent le réseau des ludothèques adhérentes. (Source Association des Ludothèques Françaises).

    Certaines associations régionales sont plus dynamiques que d’autres, leurs réseaux étant mieux structurés avec des professionnelles plus volontaires et disponibles.

    Le réseau de la région Bretagne a par exemple travaillé à la réalisation avec la CAF a l’écriture d’un document intitulé « Mises en jeux » – La ludothèque, un espace de lien social et de soutien à la fonction parentale qu’il est possible de télécharger.

    Voir historique complémentaire sur le site Ludothèque Bidon

    Une Fête MONDIALE a lieu chaque année le dernier week-end de mai. C’est un rendez-vous qui permet de rassembler autour du jeu les populations dans bon nombre de pays. En effet, les ludothèques sont aussi fédérées par une association internationale des ludothèques: ITLA.

    Un congrès international a lieu tous les 3 ans. En 2008, ce rassemblement a eu lieu à Paris à la Villette. Il a permis de rassembler 600 ludothécaires de 35 pays différents.

    Site de l’association des ludothèques internationales : ITLA

    passage de relais Brésil

    Passage de relais entre la France et le Brésil qui organisa le congrès en 2011.

     

     

     

     

     

     

    En 2014, le congrès international des ludothèques s’est déroulé en Corée.

    En 2017,  il a été organisé au Pays-Bas

    Le prochain est envisagé en 2019 en Afrique du Sud.

2 Responsesso far.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>