• Classifier et ranger les jeux et les jouets en ludothèque avec le système E.S.A.R.

    Posted on 29 avril 2014 by Patricia in Classification E.S.A.R., Gérer une collection de jeux et de jouets, Jeux et jouets.

    Kev-jeux-jouet

    Préambule

    Au fil de mes visites de ludothèques, je m’aperçois que les ludothécaires trouvent différentes astuces pour ranger leurs jeux et jouets.

    Par exemple :

    • par codes,
    • par éditeurs (le plus souvent pour des ludothèques associées à des bibliothèques),
    • par âges,
    • par tailles de boîtes,
    • par couleurs de boîtes,
    • par ordre alphabétique des titres de jeux,

    Certains préfèrent placer les jeux de façon très aléatoire, sans ordre défini. Les rangements varient aussi selon l’envergure des ludothèques. J’observe que les ludothécaires trouvent de façon intuitive des catégories de classement souvent communes:

    • Jouets pour tout-petits,
    • Jeux de poupées,
    • Personnages miniatures,
    • Jeux de construction,
    • Puzzles,
    • Jeux de réflexion, de stratégie, d’adresse,
    • etc…

    E.S.A.R.    C’est Quoi ?

    E.S.A.R. est un acronyme qui définit 4 types de jeux : Exercice, Symbolique, Assemblage, Règles.

    Le système de classification E.S.A.R. (http://www.systeme-esar.org) permet l’analyse psychologique et la classification des jeux, des jouets et des objets ludiques… « Il permet dans un premier temps d’observer, ensuite d’analyser, et enfin de classer, de classifier et d’indexer ou cataloguer tous les types de jeux d’une collection d’objets ludiques pour tous les âges. Il décrit le portrait psychologique de l’objet à l’aide de mots-clés organisés dans une structure classificatoire. Cette classification permet de témoigner de ce que le jeu peut induire, en termes de compétences ou d’habiletés et d’en dégager sa portée ludique et psychologique » (extrait du livre Le système ESAR).

    Livre de Rolande FILION

    Livre de Rolande FILION

    « Le Système ESAR a été à l’origine élaboré par Denise Garon, en collaboration avec Rolande Filion, Manon Doucet, psychopédagogues et Robert Chiasson, bibliothécaire. 

    Cette méthode permet de gérer une collection de jeux et de jouets, en catégorisant des objets par un code de référence garant d’une logique de classement et de cohérence. Il s’appuie sur les travaux de Jean PIAGET (1896 à 1980) sur les grandes étapes du développement par paliers que l’enfant franchit progressivement, selon un ordre précis et une évolution séquentielle, cumulative, hiérarchique et objectivement observable (extrait du site internet système ESAR). »

    En septembre 2015, une nouvelle édition est parue. Revu et augmenté par Rolande Filion, cet ouvrage technique est une vraie bible pour les ludothécaires souhaitant utiliser ce système.

     

    La facette A de la classification E.S.A.R. est un moyen (un outil) pour les ludothèques de classer leurs jeux et jouets de façon plus cohérente, en s‘appuyant sur une réflexion. La facette A comprend 4 catégories qui définissent des types de jeux.

    • A100 Jeu D’Exercice
    • A200 Jeu Symbolique
    • A300 Jeu d’Assemblage
    • A400 Jeu de Règles

    Dans chacune de ces 4 catégories, il y a des sous-catégories permettant de distinguer des classements de jeux/jouets en attribuant un code pour les identifier. Ces codes sont posés sur les boîtes de jeux /jouets (un par boîte ou contenant), ils peuvent être imprimés sur des étiquettes de couleurs, ce qui facilite le repérage des catégories de jeux dans la ludothèque.

    La facette A de ce système E.S.A.R. est utilisée comme support de classification dans le cadre du catalogage et de codification dans le cadre du rangement du jeu (grâce à l’étiquette posée sur le jeu).

    Aussi est-il nécessaire de différencier les 2 actions :

    • Classifier : Réfléchir à des principes, analyser des jeux et des jouets en recherchant leurs fonctions dans l’étape du catalogage. Plusieurs codes peuvent être indiqués dans la fiche de catalogage du jeu,
    • Classer : Situer les jeux et les jouets dans la ludothèque, les ranger méthodiquement physiquement. Un seul code est indiqué sur le contenant du jeu (boîte ou sac…). Les codifications peuvent aussi être indiquées sur les étagères pour plus de lisibilité.

    Vous trouverez le détails des définitions de ces catégories et sous-catégories dans l’ouvrage intitulé « Le Système E.S.A.R.»-Pour analyser, classifier des jeux et aménager des espaces de Rolande Filion.

     FACETTE A : TYPES DE JEUX

    A100 JEU D’EXERCICE (jaune)

     

    A101 JEU SENSORIEL SONORE

    A102 JEU SENSORIEL VISUEL

    A103 JEU SENSORIEL TACTILE

    A104 JEU SENSORIEL OLFACTIF

    A105 JEU SENSORIEL GUSTATIF

    A106 JEU MOTEUR

    A107 JEU DE MANIPULATION

    A108 JEU D’ACTION-RÉACTION VIRTUEL

     

    A200 JEU SYMBOLIQUE (rouge)

     

    A201 JEU A RÔLE
    A202 JEU DE MISE EN SCÈNE
    A203 JEU DE PRODUCTION GRAPHIQUE A DEUX DIMENSIONS
    A204 JEU DE PRODUCTION A TROIS DIMENSIONS
    A205 JEU DE SIMULATION VIRTUEL

     

     

     

    A300 JEU D’ASSEMBLAGE (bleu)

    A301 JEU DE CONSTRUCTION A 3 DIMENSIONS

    A302 JEU D’AGENCEMENT A 2 DIMENSIONS

    A303 JEU DE MONTAGE SCIENTIFIQUE

    A304 JEU DE MONTAGE VIRTUEL

     

    A400 JEU DE REGLES (noir)

    A401 JEU D’ASSOCIATION

    A402 JEU DE SÉQUENCE

    A403 JEU DE CIRCUIT ET DE PARCOURS

    A404 JEU D’ADRESSE

    A405 JEU SPORTIF ET MOTEUR

    A406 JEU DE STRATÉGIE

    A407 JEU DE HASARD

    A408 JEU QUESTIONNAIRE

    A409 JEU MATHÉMATIQUE

    A410 JEU DE LANGAGE ET D’EXPRESSION

    A411 JEU D’ÉNIGME

    A412 JEU DE RÈGLES VIRTUEL

     

    La facette A peut être complétée par 5 autres facettes:

     

     FACETTE B : HABILETÉS COGNITIVES

    B100 CONDUITE SENSORI-MOTRICE

    B200 CONDUITE REPRÉSENTATIVE

    B300 CONDUITE INTUITIVE

    B400 CONDUITE OPERATOIRE CONCRETE

    B500 CONDUITE OPERATOIRE FORMELLE

     FACETTE C : HABILETÉS FONCTIONNELLES

    C100 EXPLORATION

    C200 REPRODUCTION

    C300 COMPÉTENCE

    C400 PERFORMANCE

     FACETTE D : TYPES D’ACTIVITÉS SOCIALES

    D100 ACTIVITÉ INDIVIDUELLE

    D200 ACTIVITÉ ASSOCIATIVE

    D300 ACTIVITÉ COMPÉTITIVE

    D400 ACTIVITÉ COOPERATIVE

    FACETTE E : HABILETES LANGAGIERES

    E100 LANGAGE RÉCEPTIF ORAL/écouter

    E200 LANGAGE PRODUCTIF ORAL/exprimer

    E300 LANGAGE RÉCEPTIF ÉCRIT/lire

    E400 LANGAGE PRODUCTIF ÉCRIT/écrire

     FACETTE F : CONDUITES AFFECTIVES

    F100 CONFIANCE/méfiance

    F200 AUTONOMIE/honte et doute

    F300 INITIATIVE/culpabilité

    F400 TRAVAIL/infériorité

    F500 IDENTITÉ/Diffusion des rôles

     Vous trouverez le détail de ces facettes dans l’ouvrage Le système E.S.A.R de Rolande Filion.

    Pour vous aider, dans votre démarche de classification des jeux et des jouets, vous pouvez vous appuyer sur les travaux réalisés par certaines ludothèques dont les catalogues sont accessibles en ligne en cherchant « Catalogue ludothèque + le nom de la ville » : Issy les Moulineaux, Cholet, Niort, Blagnac, Tourcoing…etc..

    Vous pouvez compulser les fiches de jeux et reprendre des éléments dans les contenus, les résumés de règles et repérer les codes E.S.A.R., ceci vous permettra de gagner du temps. Il est conseillé de toujours vérifier les informations.

    Le travail engagé par l’A.L.F. sur l’outil Wikiludos, devrait permettre de mutualiser les ressources dans ce domaine. Ce serait une réelle avancée au niveau professionnel pour notre réseau.

    Quels avantages ?

    Plus la collection de jeux et de jouets est importante dans une ludothèque, plus il est conseillé d’adopter un système de classification et de rangement. Ceci permet de donner des repères aux adhérents et aux ludothécaires.

    Le système E.S.A.R. Présente quelques intérêts non négligeables, à 2 niveaux :

    1. Au niveau de l’étape intellectuelle du catalogage du jeu,

    2. Au niveau de l’étape pratique liée au rangement du jeu.

     Étape intellectuelle du catalogage du jeu :

    En s’appuyant sur le système E.S.A.R., lors de l’étape du catalogage, le ludothécaire réfléchit aux fonctions des jeux ou des jouets.

    Jouer, c'est important dans une vie d'enfant

    Comment faire ?

    Des questions peuvent aider à faire ce travail :

    1. Comment s’organise le jeu ?
    2. A quel univers fait-il référence ?
    3. Que font les joueurs pour jouer ?
    4. Quelles compétences sont mises en œuvre ?
    5. Que peut-on faire avec le jeu ou le jouet ?
    6. Peut-il être détourné ?

     

    Cette méthode permet aussi :

    • d’avoir un langage commun et concerté entre professionnels ludothécaires,
    • d’être un outil efficace pour conduire une politique d’acquisition et faciliter la gestion d’une collection de jeux et de jouets, surtout si elle est conséquente,
    • de repérer plus facilement les catégories très demandées et/ou faibles,
    • d’affiner les acquisitions en fonction des types de jeux très empruntés…

    A noter : Cette réflexion permet de trouver des fonctions au jeu et de découvrir des compétences développées par l’utilisation du jeu. Plusieurs catégories peuvent être associées dans l’étape du catalogage.

    Par exemple   A406  jeu de stratégie et    A402  jeu d’association. Ainsi, lors d’une recherche à partir du catalogue informatisé, le jeu apparaît dans plusieurs indices de classification, c’est aussi tout l’intérêt.

    Ceci est plus intéressant au niveau de la recherche en complément des autres champs comme le titre, l’éditeur ou encore les mots matières qui décrivent l’univers ou la mécanique du jeu à l’aide d’un thésaurus documentaire (termes retenus pour décrire des univers de jeux ou des mécaniques en complément du systèmes E.S.A.R).  Il faut juste voir si le système informatique prévoit bien les zones pour rentrer les données de façon ordonnée.

     Étape du rangement physique des jeux et des jouets :

    Pour ce qui concerne l’étape du rangement physique, le classement E.S.A.R. permet notamment :

    • de ranger méthodiquement les jeux et les jouets dans la ludothèque,
    • de rassembler les jeux par catégories ordonnées et non intuitives,
    • d’offrir une présentation cohérente dans les ludothèques,
    • d’être un repère permanent dans le temps et dans le lieu,
    • de voir si toutes les catégories de jeux sont présentes pour satisfaire les demandes des publics,
    • de gagner du temps pour le rangement,
    • de faciliter les recherches physiques des jeux,
    • de repérer les jeux les plus empruntés…

    Pour son rangement physique, le jeu ne comporte qu’un seul code, si possible avec des caractères assez gros pour être repéré sur le contenant.

    Par exemple :  A201

    Le code peut être imprimé sur une étiquette lavable ou plastifiée (une titreuse « P-touch » peut aider à réaliser cette édition, l’étiquette peut aussi être plastifiée).

    Il est préférable de mettre des étiquettes de la même taille pour codifier les jeux, de les placer au même endroit sur les contenants des jeux ou des jouets afin d’unifier leur présentation. Par exemple à coté du code à barres. Pour ma part, j’ai une préférence en bas à droite, ceci facilite la lecture par scanne des informations (surtout si on est droitier). Chacun trouve la place qui lui convient bien évidemment.

    Grâce à cette codification notifiée sur chaque jeu ou jouet, toute personne peut ranger le jeu sans difficulté. C’est à la portée de tous, y compris des stagiaires ou de certains bénévoles qui ne connaissent pas toujours le fonds de la ludothèque.

    Mon témoignage :

    Patricia OgerJ’ai trouvé intéressant de faire ce travail d’analyse des jeux et des jouets et de m’interroger sur leurs fonctions. A la ludothèque de Cholet, j’ai surtout utilisé E.S.A.R pour les jeux destinés aux prêts. Pour ce qui concerne les espaces de jeux sur place, la suggestion ludique s’organisait plus autour d’univers sans véritablement tenir compte d’ E.S.A.R., bien que chaque jeu conservait sa codification théorique dans sa fiche de catalogage. Dans la présentation physique, elle n’apparaissait plus, au bénéfice des « mises en scène » organisées autour de thématiques.

    J’ai aussi utilisé E.S.A.R. pour classifier et ranger les 6 000 jeux et jouets anciens des réserves du Musée du jouet de Cholet dont j’ai eu la charge pendant plusieurs années. Denise Garon, Co-Auteur de ce système, m’avait confortée en ce sens, à cette période. Ceci présentait de nombreux avantages pour les objets patrimoniaux, notamment celui d’apporter un crédit scientifique à la manière d’ordonner des objets dans la collection qu’elle soit ancienne ou plus contemporaine.

    Je trouve ce système performant pour un espace de prêts de jeux et de jouets. Pour les espaces de jeux sur place, les objets étant sortis de leurs emballages en faveur d’installations ludiques autour d’univers (ou de thématiques), E.S.A.R. m’apparaît moins comme une nécessité. Ceci n’empêche pas d’organiser des espaces par catégories, ces espaces pouvant bien évidemment se mélanger dans le cadre des jeux. Il n’y a pas de frontières physiques, ce n’est qu’une indication théorique favorisant par ailleurs la lecture et l’acquisition de symboles, comme le suggère Rolande Filion.

    L’utilisation de ce système classificatoire m’a permis de porter un autre regard sur les objets ludiques (jeux ou jouets) constituant l’outil de travail en ludothèque. C’est une réelle ouverture.

     

    Faites le saut !!!

    Comment découvrir E.S.A.R. ?

    Vous pouvez vous approprier l’ouvrage intitulé « Le système ESAR, pour analyser, classifier et aménager des espaces» Revu et augmenté par Rolande FILION.

    Il est fortement conseillé de suivre les formations E.S.A.R. (le stage de base et le stage de perfectionnement) proposé chaque année par l’A.L.F.

    Rolande Filion, Psychopédagogue Québécoise, vient chaque année en France former des ludothécaires sur ce sujet. Vous pouvez découvrir les dates proposées sur son site : http://www.systeme-esar.org/.

    Je remercie Rolande FILION d’avoir pris le temps nécessaire à la relecture de cette page.

     

    A lire aussi les ouvrages de Jean Piaget  dont Psychologie et pédagogie

    + infos sur la théorie de Piaget dans le développement de l’enfant :

    Je clique

     

     

     

     

     

One Responseso far.

  1. […] Voir article sur la classification E.S.A.R. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>